a propos

Julie Jeannet-Moulière

Praticienne de shiatsu équin, diplômée de l’école Ouma te Ate, volée 2018.
Grandir entourée de plumes, de poils, de cornes, d’herbes folles, de campagne et de montagne m’ont appris à cajoler, soigner, manipuler, apprivoiser, aimer et observer.
Un écrin de verdure comme toile de fond et la compagnie du règne animal. Le décor est planté.

Comme bon nombre d'enfants,  je découvris le monde équin très tôt et grimpais sur le dos de poneys puis de chevaux, avant de choisir une formation de danseuse classique et contemporaine qui me permit d’acquérir la souplesse, la rigueur, la technique, la connaissance du corps et des massages, la sophrologie, le BMC (body mind centring), le yoga.

Les chevaux étaient toujours en arrière plan, fascinants, intrigants, inquiétants parfois… je décidais d’y retourner, en selle et hophophop… la connexion émotionnelle immédiate! Je rencontrais Good Night, petit cheval taciturne, aux allures étriquées, à la souplesse quasi inexistante et au regard immense. Coup de foudre, sensation d’avoir en face de moi un animal magique, une licorne en somme… mais comment l’aider à retrouver sa souplesse à 18 ans? Alors j'ai lu, j'ai fouillé, j'ai essayé, j'ai découvert d'autres points de vue, d'autres écoutes, d'autres gens de chevaux et le shiatsu équin.

Une formation s'ouvrait quelques mois plus tard, c'était sûr, c'était ça... j'appris des choses incroyables, la médecine traditionnelle chinoise, le massage thérapeutique, l'anatomie, la pharmacopée chinoise, le bien-être du cheval, son incroyable énergie, sa générosité, ses failles, ses douleurs, son écoute et son empathie.

Après 3 ans d'études, je suis heureuse d'être aujourd'hui en mesurer de soigner les chevaux qui en ont besoin et de les aider à retrouver une bien-être corporel et un apaisement psychique.

Un grand merci à Marie Julliant pour son enseignement passionné et à Sophie Ruby.